Escalier sur mesure : quel est le bon ratio hauteur & giron ?

Vous voulez faire concevoir votre escalier sur mesure pour votre nouvelle maison ? Dans ce cas, de nombreux calculs doivent être effectués par votre architecte ou votre menuisier afin de déterminer les dimensions idéales de votre nouvel escalier. Aujourd’hui nous vous expliquons comment est fixée la taille du giron des escaliers, pour que le confort et la sécurité soient au rendez-vous.

Qu’est-ce que le giron ?

Reprenons d’abord les bases. Si vous êtes à la recherche de l’escalier de vos rêves pour votre nouvelle maison ou votre appartement fraîchement rénové, vous n’êtes peut-être pas à l’aise avec tous les termes techniques.

Le giron d’un escalier correspond à la profondeur de la marche. Cette donnée est importante car elle influe grandement sur le confort de l’escalier. Lorsque le giron n’est pas assez profond, cela peut être dangereux. Si, au contraire, il l’est trop, cela pourrait être inconfortable. Voilà pourquoi déterminer la bonne dimension d’un giron est indispensable lors de la conception d’un escalier sur mesure.

Escalier : les calculs des bonnes dimensions

La première chose qui doit être prise en compte au moment de concevoir un escalier est de faire en sorte que toutes les marches aient un giron identique. Si ce n’était pas le cas, ce serait vraiment très désagréable. Lorsque les calculs sont faits pour calculer les dimensions d’un escalier, le giron est généralement noté « g ». La hauteur de la marche est, elle, notée « h ». La troisième donnée importante est le « p », qui correspond au « pas », soit à la distance effectuée lors de chaque enjambée.

La formule Blondel pour les escaliers

Créée par l’architecte François Blondel au sein de son ouvrage Cours d’architecture publié en 1675, la formule Blondel est depuis utilisée comme référence pour déterminer sans erreur les justes proportions des escaliers. Selon cette formule, la somme de deux fois la hauteur de la marche (h) et d’un giron (n) doit être comprise entre 60 et 65 cm. Ainsi, si les marches de votre escalier font 15 cm de hauteur et 35 cm de profondeur, le calcul sera le suivant :

2 x 15 + 35 = 30 + 35 = 65 cm

Plus votre giron sera court, et votre hauteur de marche élevée, plus votre escalier sera « raide ». Dans les bâtiments publics, par exemple, la profondeur du giron ne peut être inférieure à 28 cm. Cela permet d’assurer la sécurité et de permettre à des personnes de tout âge d’emprunter l’escalier de façon confortable.

Calcul d’un escalier : l’étude japonaise

Si la formule Blondel est la plus utilisée par les architectes et les menuisiers, de nombreuses personnes tentent régulièrement de la remplacer. Ainsi, un chercheur japonais du nom de Nagata a mené une étude expérimentale pour déterminer le niveau optimal de confort d’un escalier. Au cours de ses expérimentations il a remarqué que la population la plus exposée à un risque de chute était les femmes portant des talons hauts. Grâce à ses différentes observations et à ses calculs, il a pu créer une carte de correspondance entre les hauteurs de marches et les profondeurs de giron recommandées.

Si vous voulez remplacer votre vieil escalier par un modèle en métal sur-mesure, n’hésitez pas à nous contacter !

 

Escalier sur mesure : quel est le bon ratio hauteur & giron ?
Notez cet article !

Leave A Comment