Prévenir les chutes en escalier

Le niveau d’exigence des codes du bâtiment en matière de construction d’escalier est de plus en plus élevé. À cause des conséquences graves auxquelles s’exposent les utilisateurs, la conception de l’ouvrage doit être bien réfléchie pour limiter les risques de chute dans les escaliers. Zoom sur les moyens de prévention de chutes dans les escaliers.

20 ans de recherche ont permis d’identifier plusieurs facteurs de risque tels :

  1. La descente d’un escalier plutôt que sa montée ;
  2. Les gens les plus vulnérables (personnes âgées et infirmes, femmes portant des talons aiguilles…) ;
  3. Des dimensions non conformes aux normes ;
  4. Les volées droites plus que les escaliers tournants ;
  5. D’autres facteurs (alcool, lecture, téléphone…).

Pour minimiser les risques de chute, les auteurs de la publication proposent plusieurs techniques et conseils :

  1. Améliorer la fabrication des escaliers avec
  • plus de girons,
  • des mains courantes,
  • des nez-de-marche ;
  1. Soigner l’environnement de l’escalier : nettoyage régulier, bon éclairage… ;
  2. Mettre un panneau de signalisation, notamment avec indication « Attention à la marche ».

Marches

La surface des marches doit être antidérapante pour réduire les risques de glissade dans les escaliers. Ainsi, vous pouvez utiliser du métal, du caoutchouc ou une peinture antidérapante comme revêtements sur les marches. Pensez aussi à garder les marches propres et en bon état pour éviter de trébucher.

Mains courantes

Une main courante est un élément fondamental dans la conception d’un escalier. Il sert d’appui à celui qui monte ou qui descend l’escalier. La personne qui l’utilise doit pouvoir saisir la main courante. Elle doit pouvoir l’agripper rapidement, facilement et fermement au cas où elle perdrait l’équilibre.

En effet, la conception d’un escalier esthétique ne doit pas être envisagée au détriment d’un ouvrage qui assure fonctionnalité et sécurité.

Normes main courante esclaier

L’utilisateur d’un escalier doit pouvoir glisser sa main tout le long de la main courante sans qu’il ait à modifier sa prise ; la prise doit être identique à celle d’une raquette de tennis

En outre, l’installation de garde-corps d’une hauteur minimale de 40 cm au-dessus de la surface des marches est préconisée. Les garde-corps aident à prévenir les chutes sur les côtés, notamment quand l’escalier n’est pas équipé d’une balustrade.

Veillez à garder les dégagements horizontaux et verticaux nécessaires dans les garde-corps pour limiter les risques de chute des jeunes enfants.

Éclairage dans les escaliers

Un bon éclairage permet de réduire significativement les risques d’incidents dans les escaliers. Un jugement erroné des distances ou encore un talon coincé sur le nez d’une marche sont quelques-unes des causes de trébuchement. Vous risquez donc d’avoir des foulures aux chevilles ou souffrir d’entorses aux genoux, ou d’autres blessures plus sérieuses.

Voici quelques moyens d’optimiser au mieux l’éclairage dans les escaliers :

  1. Respecter le niveau d’éclairage recommandé (50 lux minimum) ;
  2. Utiliser un éclairage d’angle et des couleurs contrastées pour assurer une bonne perception de profondeur ;
  3. Revêtir les marches de matériaux mats pour vous protéger de l’éblouissement ;
  4. Éviter les tapis-moquettes à motifs qui peuvent cacher les différences de niveaux ;
  5. Faire attention dans les escaliers lorsque l’on porte des lunettes bifocales.

Travail

Les conseils à suivre au travail :

  1. Tenir la main courante quand on monte ou on descend un escalier ;
  2. Être vigilant lorsque vous transportez des objets avec les deux mains ;
  3. Éviter de transporter de gros objets susceptibles d’obstruer la vue.

Entretien ménager

La sécurité dans les escaliers est garantie en suivant les bonnes pratiques d’entretien ménager :

  1. Assurer que les marches, mains courantes ou balustrades soient débarrassées des éléments qui forment un angle saillant comme des clous ou éclats de bois ;
  2. Enlever immédiatement les déversements, les flaques de liquide et débris ;
  3. Réparer les appareils d’éclairage défectueux.

 

Prévenir les chutes en escalier
5 (100%) 1 vote

Leave A Comment